ANALYSE CRIMINELLE
Vous n’avez pas besoin de connaitre l’avenir. Vous avez juste a etre prepares pour cela.” (Pericle)

 
                             

Modèle d’analyse criminelle
(cit
é dans le livre présenté dans la page Actualites et evenements
)

Ce site internet a été projeté et développé du désir et de la nécessité d’avoir un moyen global de communication et de partage des notions concernant le domaine de l’analyse criminelle, sans y se limiter.

L’analyse criminelle, denommée toujours analyse des informations, représente l’étude qualitative et quantitative de la criminalité et des informations d’ intérêt opératif de la sphère des institutions d’apllication de la loi, en inclusant des facteurs socio-démographiques, spatiaux et temporels, en vue de l’identification et de l’appréhension des suspects ou des délinquants, de la prévention et de la diminution de la criminalité, de la détermination du moyen d’agir et de l’évaluation des procédures organisationnelles spécifiques à ces institutions. 

Le but principal de l’analyse des informations est d’assister les opérations des unités opératives, parce que sans celles-ci,  elle n’existera dans le sens de la définition au-dessus.

L’analyse des informations est „le moteur” du concept intelligence led policing, notion qui suppose l’orientation et le dimensionnement des efforts des institutions d’application de la loi, sur la foi de l’emploi des informations avec valeur, activité qui reçoit dans le contexte actuel une nouvelle dimension.

Cette dimension est offerte de la manière dans laquelle les informations sont traitées et  communiquées pour devenir connaissance, fait qui soutient tant la documentation et la résolution des cas trouvés en cours d’élaboration,  (la composante réactive), aussi que l’identification des dimensions du phénomène criminel dans le but de l’entreprise des mesures préventives (la composante proactive).

La notion d’analyse des information est vieille mais nouvelle dans le même temps:

Vieille,  par le fait qu’elle a été pratiquée lors que les travailleurs des institutions d’apllication de la loi, analystes d’informations ou non, ont essayé de préciser la manière dans laquelle les faits se sont passés, des détails sur ceux-ci, quels sont les liens dans les cas enquêtés et quels sont les liens avec d’autres faits.

Nouvelle, attendu que  par la sortie des applications software dédiées et de la croissance du pouvoir de calcul et le traitement des données, l’activité d’analyse des informations a obtenu un niveau supérieur d’automatisation, avec impact immédiat sur l’efficience professionnelle et sur les résultats remportés.

Dans le cadre du modèle d’analyse criminelle, les types d’analyse sont hiérarchisés selon le niveau d’agrégation des données et des informations avec lequels ils opèrent, en gardant le sens (de bas au élevé) indiqué par la flèche de la figure contiguë.

Il faut admettre que, la façon dans laquelle le renseignement devient intelligence, représente une véritable provocation, en existant pour celle-ci plusieurs variantes de processus informationnel, en fonction du spécifique national et institutionnel.       

Ces variantes, aux côtés du modèle de l’analyse des informations et d’une des représentations graphique du processus informationnel présentées ci-joint, sont expliquées dans l’œuvre de spécialité  DE L’INFORMATION A L’INTELLIGENCE, à laquelle on fait référence dans la page  Actualites et événements, page où on va remarquer aussi les éléments d’intêret récemment parus dans le domaine. 

Dans la structure de ce website, à la page Liens utiles on peut retrouver des renvois vers des pages web de profil ou vers la documentation de spécialité, et dans la page Nous contacter sont disponibiles des alternatives de communication avec les personnes affiliées à ce domaine web.

 
 
 
Processus informationnel
(
cit
é dans le livre présenté dans la page
  )